Restaurant Sevin vs Restaurant le Prieuré

Aujourd´hui, nous avons décidé de comparer deux pointures de la restauration, testées à deux semaines d´intervalle pendant la période estivale (et oui, on s´est fait plaisir !).

Nous avons nommé les deux belles maisons; le Restaurant Sevin (Avignon) et le restaurant le Prieuré (Villeneuve-lès-Avignon).

Tout d´abord côté sites, nous sommes en présence de deux maisons emblématiques.

Le Restaurant Sevin est accolé au palais des papes et peut se vanter de disposer d´une salle classée aux monuments historiques et inscrite au Patrimoine Mondial de l´humanité par l´Unesco. Sa terrasse ombragée surplombe l´ancienne banque de France et on peut y apercevoir les festivités de la place du palais.
Le Prieuré est une bâtisse du XIV siècle en plein cœur de Villeneuve-lès-Avignon, transformée en hôtel 5 étoiles et restaurant. On y apprécie son jardin de curé et ses tables dressées l´été sous les treilles de glycines: un vrai havre de paix

Côté histoire, le restaurant Sevin est anciennement le restaurant de Christian Etienne, une figure de la restauration avignonnaise. Corinne et Guilhem Sevin (chef second sous Etienne) ont repris les rênes en 2016 et rebaptisé le restaurant en Janvier 2020 en leur nom. Depuis 1988, l´établissement a toujours conservé son étoile, ce qui fait de lui le plus ancien restaurant étoilé du Vaucluse.

Le Prieuré, quant à lui, a été repris par les propriétaires de Baumanière en 2007 (pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un hôtel restaurant prestigieux aux pieds des Baux de Provence dont la réputation n’est plus à faire). Il y a deux ans, ils ont confié la cuisine au prodige Marc Fontanne qui a fait ses classes parmi de grands chefs de renom (Sophie Pic, Yannick Franques, …) et qui succède ainsi à Fabien Fage.

Côté mets, nous avons testé le menu tomates au restaurant Sevin (80 euros) et pris à la carte au Prieuré (comptez entre 40 et 50 euros le plat, 22 euros le dessert).

Chez Sevin, nous avons particulièrement apprécié tous les arômes de la tomate dans le trio de tartare au basilic, la technicité et l´harmonisation des saveurs dans l´opaline d´épeautre à l´échalote confite et multicolore de tomates au citron caviar. Le jus de navarin accompagnait parfaitement le filet d´agneau. Si nous devions émettre une petite critique, cette belle pièce de viande de Sisteron a été servie malheureusement un peu trop cuite et aurait été mieux appréciée un peu rosée. En dessert, le croustillant de sorbet « Marmande » confit de « green Zebra, meringues Fenouil, était tout à fait surprenant par sa composante et le choix de ces deux variétés de tomate. Nous n´avons pas tous été conquis par ce dessert qui pour certains, a laissé une petite amertume en bouche ; mais ceci est une affaire de goût. Ce menu de saison, en hommage à Christian Etienne, est tout à fait original et audacieux.

Le restaurant le Prieuré a su réveiller nos papilles;  Tout particulièrement la variante du tourteau en maki, le rôti en croute de parmesan accompagné d’oignon confit, anchois fumé sablé au thym, ou encore le pigeon rôti au gingembre, avec ses radis rose fondant au romarin et purée de citron, cuisse en ballotine au Wasabi ; un vrai régal, des saveurs authentiques retrouvées et travaillées avec beaucoup de finesse avec une cuisson parfaitement réussie. Le plus surprenant reste sans doute les desserts tout en légèreté et délicatese. Que cela soit la pêche pochée au romarin, le citron avec sa mousse et son craquant ou encore la cerise avec son crémeux et son parfait d´orgeat: c´était tout simplement délicieux. De manière  générale, le chef Fontanne maitrise parfaitement les produits de la région avec beaucoup de précision et de technicité, parfois avec une touche internationale ce qui rend la composition à la fois traditionnelle et contemporaine.

Côté vin, nous avons pris l´accompagnement mets et vins dans les deux établissements.

Les deux maisons proposant des cartes prestigieuses, nous donnerions toutefois un grand point au Sommelier Antoine Olivain du restaurant Sevin. Très présent en salle, nous avons pu constater que les vins proposés d´une table à une autre n´étaient pas les mêmes ; pas étonnant quand on sait qu´outre le choix des plats, les désirs de ses clients priment pour ce jeune sommelier. Celui-ci nous transpose sa passion pour le vin, son expérience internationale et sa connaissance personnalisée des domaines: il sait nous surprendre dans sa sélection qui est une vraie réussite. Au prieuré, bien qu´étant un peu plus classique et parfois identique d´une année à une autre, l´accompagnement des mets et vins reste de très bonne qualité avec une très belle gamme de vins de la région.

Parmi la sélection du Prieuré ; un Châteauneuf du pape les Chevaliers, Château Husson, 2016 ; un blanc de la même maison de 2015, et pour accompagner le dessert, un muscat de Beaumes de Venise Ambre Céleste du domaine des Enchanteurs.

Parmi la sélection du restaurant Sevin; un rosé du Ventoux du domaine de Fondrèche Persia pour faire ressortir le goût de la tomate ; En blanc, un sancerre de la maison Henri Bourgeois, Sancerre d´Antan 2015 ; un Beaune de la maison Rodolphe Demougeot, Clos Saint désiré, 2014; En rouge un Corbière du Languedoc-Roussillon du domaine de Cendrillon, 2011; Pour accompagner le chèvre, un Condrieu du domaine Yves Cuilleron La petite Côte; un vin de dessert du sud-ouest du domaine Strateus 2017.

En conclusion, nous avons préféré les saveurs et la finesse du jeune chef Fontanne du Prieuré. Le Restaurant Sevin, en perpétuant la cuisine de Christian Etienne, reste un emblème d´Avignon avec un sommelier au top.

A vous de nous faire part de votre expérience gustative dans ces deux établissements !

Restaurant Sevin                                                                      Restaurant Le Prieuré                       Adresse: 10 Rue de Mons                                                       Adresse : 7 Place de Chapitre         84000 Avignon                                                                          30400 Villeneuve-lès-Avignon

Chef : Guilhem Sevin                                                               Chef: Marc Fontanne

Guide Michelin: 1 étoile                                                           Guide Michelin: 1 étoile

3 Menus à partir de 40 euros                                                   Menu dégustation à 98 euros

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s